Comment reconnaître les réactions allergiques

Comment reconnaître les réactions allergiques

L’allergie touche presque tout le monde en raison de la diversité des causes. Le diagnostic est souvent très simple, c’est la détermination de l’allergène qui pose problème. Il convient alors d’être attentif à chacun de nos gestes et actes dès la survenance d’une réaction allergique supposée ou diagnostiquée. Il est aussi opportun de savoir le comment réagir et le comment se traite l’allergie.

Les facteurs : Une diversité d’allergènes

reactionL’allergie peut avoir plusieurs origines. Les allergènes peuvent être dans l’air, comme le pollen et les acariens qui causent la rhinite, les écoulements nasaux et les maux de gorge. Elles peuvent aussi être dans les aliments dont, généralement, le miel, les produits laitiers, les substances et additifs alimentaires… Le froid et la chaleur sont aussi des facteurs d’allergie assez courants. Certaines personnes peuvent même être sensibles au contact prolongé avec de l’eau.Le contact ou l’inhalation des poils de nos animaux domestiques à poils entraine aussi une réaction allergie qui peut être grave pour les plus sensibles. Pour identifier l’agent allergène, le spécialiste a le choix entre deux procédés. Dans un premier temps, il suffit de déposer une goutte d’un allergène suspecté sur une petite partie de l’avant-bras ou du dos du patient en faisant une micro-piqûre. L’allergologue peut aussi prescrire un test sanguin de détection d’lgE.

Comment se manifeste une allergie ?

manifesteLa manifestation d’une réaction allergique peut aller d’une simple démangeaison, d’une éruption cutanée à une crise anaphylactique. Les types d’allergies les plus courants sont l’allergie au pollen et l’allergie aux acariens domestiques. Dans ces cas, la réaction peut consister en une suite d’éternuements, un écoulement nasal ou, au contraire, le nez bouché. La rhinite allergique peut entrainer des maux de gorge s’il n’y a aucune intervention, ou pire, elle entraine des problèmes pulmonaires. Les allergies aux poils d’animaux peuvent également se manifester de la même manière ou par une réaction allergique cutanée. Quant aux réactions allergiques liées à l’alimentation, elles sont souvent des démangeaisons, des gonflements du visage, de la peau ou de la gorge. L’ingestion des nourritures contenant des agents allergènes entraine aussi une oppression thoracique, une accélération du rythme cardiaque, des difficultés à respirer, une convulsion ou une perte de connaissance.

Traiter une allergie en urgence et à long terme

La meilleure façon de contourner une réaction allergique est d’identifier l’allergène et de l’éviter autant que vous pouvez : bien fermer les portes et fenêtres au printemps, ne sortir qu’à la moitié de la matinée, s’éloigner des chats et chiens, se laver les cheveux régulièrement se renseigner sur les ingrédients du plat… Dans certains cas, la consommation quotidienne de citrons suffit à apaiser les crises notamment pour les démangeaisons. L’oignon est aussi un antihistaminique naturel et très efficace.

Quand et qui consulter en cas de réaction allergique ?

Il est toujours fortement recommandé de consulter un médecin dès l’apparition d’un premier signe d’allergie. Ainsi, vous pouvez ainsi vous confier à votre médecin traitant qui vous mettra en contact avec un allergologue ou bien prospecter directement un bon spécialiste en cas d’urgence. Une réaction allergique est jugée grave et justifiant une intervention en urgence lorsqu’il s’agit d’un gonflement interne de la gorge et des voies respiratoires, lorsque votre respiration s’en trouve altérer ou encore, lorsqu’elle touche votre rythme cardiaque.

Laisser un commentaire

Fermer le menu